Partenaires





Accueil > Activités par région > Pourtour Méditerranéen > Année 2009

Année 2009

POURTOUR MEDITERRANEEN

Actualités

Ecole CIMPA « Mathématiques, images et applications » du 7 au 17 avril 2010 à Tripoli-Liban,

« Congrès Franco-Egyptien de Mathématiques » du 3 au 5 mai 2010 au Centre Français de Culture et de Coopération, Le Caire. Ce congrès est organisé dans la cadre de l’Année franco-égyptienne de la science et de la technologie et fait suite à l’« école CIMPA d’Alexandrie » de janvier 2009.

Année 2009

L’année 2009 est particulièrement riche en activités dans ce secteur. En plus des quatre écoles qui sont au programme de cette année, le CIMPA soutient cinq manifestations régionales qui émanent pour l’essentiel de réseaux thématiques régionaux.

Pour des raisons qui ne sont pas difficiles à deviner, les activités du CIMPA dans cette zone géographique sont concentrées dans les pays du Maghreb : Algérie, Maroc, Tunisie, et en Turquie. Non seulement il y a peu d’activités CIMPA organisées au sein même des autres pays méditerranéens, mais même la participation de ressortissants de ces pays aux activités du CIMPA est très faible. Remédier à ce problème constitue l’une des priorités du CIMPA dans cette région.

L’école de recherche « Développements récents en théorie des EDP elliptiques » qui s’est tenue du 26 janvier au 3 février 2009 à l’Arab Academy for Science and Technology, à Alexandrie, représente le retour du CIMPA en Egypte après une absence de plus de dix ans, et un pas vers l’objectif annoncé ci-dessus. Cette école avait été initialement programmée à Beyrouth pour septembre 2007. Cependant, pour des raisons de sécurité, le CIMPA, en accord avec les organisateurs, avait décidé d’annuler la tenue de l’école au Liban avant de décider de la transférer en Alexandrie. La coordination avec l’ambassade de France en Egypte a été exemplaire, grâce en particulier aux efforts et à l’implication de MM. Fabien Flori (Université Française d’Egypte) et Hedi Haddada. (Attaché de coopération pour la science et la technologie). L’année 2010 sera l’année franco-égyptienne de la science et de la technologie. Cet événement constitue une excellente opportunité pour consolider et amplifier les effets de l’école CIMPA d’Alexandrie. Le CIMPA sera donc partenaire dans deux manifestations proposées dans le cadre de l’année franco-égyptienne :

  • une rencontre internationale sur les mathématiques et leurs applications avec des séances plénières et des sessions thématiques parallèles réservant une priorité à la participation de jeunes chercheurs d’Egypte et des autres pays de la région
  • l’accueil en Egypte de l’exposition itinérante "Pourquoi les Mathématiques/Experiencing Mathematics".

L’école de recherche « Aspects analytique et probabiliste de la théorie de Dunkl » 13-25 avril 2009, Monastir (Tunisie), vient de s’achever. La Tunisie possède une école de probabilités et analyse harmonique reconnue et bien installée. Le principal impact de cette école de recherche a été de mettre les spécialistes tunisiens en contact avec leurs homologues marocains et algériens, augurant de l’émergence d’un réseau maghrébin d’analyse harmonique et des collaborations inter-maghrébines dans ce domaine. A l’occasion de cette école, des discussions ont eu lieu avec les responsables de la Société Mathématique Tunisienne en vue de développer le partenariat SMT-CIMPA.

Les deux écoles qui restent encore à venir cette année dans la région sont toutes les deux au Maroc : « Contrôle et analyse des EDP » 10-23 mai 2009, Marrakech, et « Cryptographie » 18-30 mai 2009, Oujda. A noter que l’école de Marrakech a bénéficié par anticipation de l’engagement de l’Espagne dans le CIMPA dans la mesure où le CEMAT a accepté de prendre à sa charge les frais des 3 conférenciers espagnols de l’école.

En plus de ces écoles, le CIMPA soutient cette année les activités suivantes :

- Africacrypt09 http://www.africacrypt2009.tn/en/index.php?id=116 21-25 juin 2009, Gammarth (Tunisie) . Cette activité concerne aussi la région « Afrique subsaharienne » dans la mesure où une partie du soutien du CIMPA est consacrée à la participation de jeunes africains du sud du Sahara.
- Quatrième colloque du réseau GGTM (Groupement pour le développement de la Géométrie et la Topologie au Maghreb) http://www.ggtm.uh2c.ma/Activites.htm , 23-28 mai 2009, Tipaza (Algérie),
- Quatrième colloque Tam-Tam09 (Tendances dans les Applications Mathématiques en Tunisie, Algérie, Maroc) http://tamtam09.au.ma/ , 4-8 mai 2009, Kenitra (Maroc)
- Ecole et Workshop « PDE’s, optimal design and numerics » http://sophia.ecm.ub.es/2009pde/ .du 23 août au 4 septembre 2009, Benasque (Espagne)
- Deuxième rencontre MOMA 09 (Meeting on Optimisation, Modelisation and Approximation) http://www-lmpa.univ-littoral.fr/MOMA09/index.php , 19- 20- 21 novembre, 2009 Casablanca (Maroc)

Le CIMPA soutient aussi :

En 2010, une seule école aura lieu dans ce secteur : « Mathématiques, images et applications », au Liban. Mais nous recevrons très certainement beaucoup de projets pour 2011.

L’objectif principal pour les années à venir sera d’élargir la zone géographique d’action du CIMPA vers les pays méditerranéens où il est encore peu présent et où les mathématiques ont besoin du soutien international. Comme nous l’avons signalé ci-dessus, les choses sont assez bien engagées avec l’Egypte, mais beaucoup reste encore à faire dans des pays comme la Syrie, le Liban, la Jordanie et les Territoires Palestiniens, ou encore la Lybie. Pour cela, il ne suffira certainement pas d’attendre de recevoir des projets pour les soutenir. Il faudra une politique active qui permet d’identifier des partenaires potentiels, susciter des projets sur des thématiques porteuses, aider les collègues à trouver des partenaires et à monter les projets, etc.

Ahmad El Soufi

10/05/2009