Partenaires





Accueil > Instances > Conseil scientifique > Feuille de route du Conseil scientifique

Feuille de route du Conseil scientifique

English Version

Selon les statuts et le règlement intérieur du CIMPA…
- le CS est désigné par le Conseil d’administration (CA), il comprend entre 10 et 14 membres.
- Les projets scientifiques lui sont soumis. Il est consulté pour l’élaboration du programme scientifique.
- Son Président est désigné par le CA. Il est invité à toutes les réunions du CA.
- Le CS peut faire des propositions au CA et au Directeur.
- Après avis du CS, le CA arrête le programme des activités scientifiques. Il adopte le budget et en contrôle l’exécution.

Selon la « feuille de route » des écoles de recherche…

L’activité scientifique principale du CIMPA est constituée par les écoles de recherche.
- Une école de recherche est destinée en priorité aux jeunes mathématiciens du pays où elle se tient, et à ceux des pays voisins. Le niveau est Master, pré-doc ou post-doc. Les femmes sont spécialement encouragées à participer.
- Elle se tient de préférence dans un lieu où les mathématiques sont en voie de développement, de façon à favoriser la structuration des mathématiques à cet endroit et à intéresser les jeunes sur place ou à proximité.
- Le sujet de l’école de recherche doit correspondre à un travail local préalable. Il doit avoir un développement prévisible dans la région.
- Une école de recherche CIMPA est une formation par et pour la recherche. Un lien avec des activités d’enseignement ou de recherche dans la région où se tient l’école est souhaitable.
- Tout mathématicien de tout pays pourra demander à participer.
- Après chaque école de recherche, une production scientifique sous forme de notes de cours déposées sur internet de façon pérenne (par exemple sur arXiv) est à prévoir. Une édition papier par un éditeur est possible.
- Un site web de l’école de recherche est indispensable, tenu par les organisateurs.

L’information complète :
http://www.cimpa-icpam.org/spip.php?article101#

Fonctionnement du CS

Le Président du CS peut désigner un Bureau constitué par lui-même et un ou deux membres du CS, pour l’aider à mener les travaux du CS.
Le CIMPA réalise un appel à projets d’écoles de recherche chaque année. Chaque projet d’école de recherche comporte deux responsables (un local et un extérieur), qui sont les interlocuteurs du CIMPA.
En octobre les dossiers sont communiqués au Président du CS. Ils sont déposés par le CIMPA sur une page web sécurisée.
Fin novembre ou début décembre, il est souhaitable que le CS se réunisse pour donner son avis. Le calendrier des réunions est fixé en accord avec le Président pour les quatre ans du mandat. Un mois avant la réunion du CS, le Président (ou le Bureau) désignent deux rapporteurs du CS pour chaque projet. Chacun d’eux élabore un rapport détaillé, qui tient compte des points suivants :

  1. Quelle est la qualité scientifique du projet et des cours envisagés ? Les résumés des cours sont-ils suffisants ? Sont-ils rédigés par les conférenciers eux-mêmes ?
  2. Comment se situe le travail mathématique à l’endroit prévu pour l’école de recherche : est-il naissant, en cours, en progression, confirmé ou parfaitement établi ?
  3. Quel développement des mathématiques peut être attendu sur place suite à l’école de recherche ?
  4. Quelle est le niveau d’articulation entre les deux responsables (local et extérieur) ? Un comité scientifique est-il prévu ?
  5. Est-ce que le projet de financement semble solide et cohérent ?
  6. Quel est, éventuellement, l’avis du RSR (responsable scientifique régional du CIMPA), ou du Directeur ?
  7. Quel est l’avis d’autres mathématiciens éventuellement consultés ?

Les rapports sont envoyés au Président (ou au Bureau) du CS au moins sept jours avant la réunion du CS. Avec l’accord du Président du CS, le CIMPA les met à la disposition de tous les membres du CS sur une page web sécurisée.
Lors de sa réunion, le CS entend les rapporteurs, débat, puis retient un certain nombre de projets. Ce nombre est accordé chaque année avec le Directeur en fonction des possibilités du CIMPA.

Le Directeur est invité aux réunions du CS. De façon à assurer un lien avec le CA, il peut être accompagné d’un membre du Bureau. Comme indiqué plus haut, le Président du CS est invité à toutes les réunions du CA. Si nécessaire, il peut désigner un membre du CS pour le représenter.

Le CS répartit les projets en trois groupes :

  1. Retenus et acceptés sans modification.
  2. Retenus, qui pourraient être acceptés une fois modifiés.
  3. Refusés.

Pendant la réunion du CS, le Président du CS désigne un rapporteur pour chaque projet, chargé de rédiger un document officiel de synthèse. Le rapporteur désigné par le Président propose le document de synthèse dans les sept jours qui suivent la réunion du CS. Le Président du CS (ou le Bureau) gèrent ces documents, avec l’aide du secrétariat du CIMPA. Ce document est repris par le Président du CS et communiqué au Directeur et au CA.

En cas d’acceptation d’un projet sans modifications, le document de synthèse du CS décrit ses points forts. Des recommandations sont possibles.

En cas de demande de modifications ou d’éclaircissements, le document de synthèse établit avec précision les requêtes et leurs raisons d’être. Une fois validé par le Président du CS, ce document de synthèse est immédiatement envoyé aux deux responsables de l’école par le CIMPA, avec réponse demandée avant un mois. Ensuite le CS donne son avis à l’initiative de son Président (par courriel ou conférence téléphonique).

Lorsque le CS propose le refus d’un projet, les raisons sont décrites avec soin et constructivement dans le document de synthèse. Des suggestions sont possibles, en particulier pour qu’un nouveau projet soit proposé une autre année.

Après décision du CA, le document de synthèse est transmis aux deux responsables de l’école de recherche en question, avec un complément rédigé par le CA le cas échéant.

En accord avec le Directeur, le CS propose un financement pour chaque projet retenu (avec ou sans modifications). Le CA se prononce ensuite sur les projets et leur financement. Le montant est alors communiqué aux deux responsables par le Directeur.

Critères et recommandations.

Une école de recherche CIMPA doit être utile aux jeunes participants et à l’endroit où elle se tient. Il vaut mieux éviter les lieux où les mathématiques sont déjà bien établies, et a contrario ceux qui n’ont aucun précédent avec le sujet de l’école et pour lesquels aucune suite n’est envisagée.

Les pays en développement sont préférés pour réaliser une école de recherche, une aide à la structuration institutionnelle des mathématiques sur place est aussi recherchée.

Il faut s’assurer que le financement du CIMPA profitera aux jeunes de pays qui en ont besoin.

Une école de recherche n’est pas un colloque scientifique, pour autant elle peut prévoir des exposés de niveau plus élevé.

Plus globalement, le Conseil scientifique peut être attentif à la « feuille de route » complète d’une école de recherche http://www.cimpa-icpam.org/spip.php?article101#

Le CS peut veiller à ce que le niveau et la langue de chaque cours soient précisés à l’avance. Il peut aussi inciter les deux responsables du projet d’école de recherche à mettre en ligne des notes de cours provisoires ou une présentation vidéo, réalisées par les conférenciers.

Il est utile que le CS tienne compte des trois grands équilibres recherchés par le CIMPA

  1. Géographique
  2. Thématique
  3. Femmes/hommes

Le CIMPA est un centre de formation par la recherche. Les membres du CS sont donc encouragés à promouvoir, solliciter et inciter la tenue d’écoles de recherche adéquates.

En conséquence les membres du CS peuvent être conférenciers ou membres du comité scientifique d’un projet d’école de recherche.

Lorsqu’un membre du CS fait partie d’un projet d’école de recherche, il se retire de la réunion lors de la discussion la concernant. S’il s’agit du Président il désigne un collègue pour le remplacer.

Document adopté par le Bureau, le Président du Conseil scientifique et le Directeur, le 06.04.2009.

Document téléchargeable au format pdf

Dans la même rubrique :